BIO

Daniel Perez

Musicien argentin. Compositeur, arrangeur et interprète de guitare, bandonéon et ronroco.


Daniel Perez a commencé ses études en Argentine, à l’IMMA (Instituto de Música de la Municipalidad 
de Avellaneda, Buenos Aires) où il fut l’élève de Jorge Santos. Il entre ensuite à l’EMPA (Escuela de Música Popular de Avellaneda) où il effectue les cursus de tango et de folklore argentin avec les professeurs Kelo Palacios, Chocho Ruiz, Aníbal Arias, Rodolfo Alchourrón, Lilian Saba, Hugo Romero et Rodolfo Mederos. Il en sort avec le diplôme de musicien spécialisé en folklore. 



Il a joué entre autres aux côtés de Jaime Torres, le groupe El Tierral, le Grupo Instrumental de las 
Américas dirigé par Damián Sanchez, Kato Rodriguez, Laura Peralta, Kelo Palacios, Tata Mandinga avec Pancho Díaz, la Negra Chagra, le Grupo Vocal Argentino, Lucrecia Merico, et Las Minas del Tango Reo. Il intègre la distribution artistique de l’œuvre « Y por que no, Bagdad Café ? » de la marionnettiste Sara Bianchi. 



Il a joué en France, aux États-Unis, au Pérou, au Chili, au Paraguay, en Corée du Sud, en Italie, en 
Espagne, à Cuba et dans toutes les provinces de l’Argentine. 



Avec le Grupo Vocal Argentino, en octobre 2002, dans la ville de Busan (Corée du Sud), il participe au 
Busan Choir Olimpic, 2002 où le groupe obtient la médaille d’or dans la catégorie « groupe vocal avec 
accompagnement instrumental ». 



En octobre 2008 il donne l’atelier « Taller de Música Argentina en Guitarra » lors du 5e Séminaire 
International de Musique Latino-américaine de la ville d’Osorno, au Chili. 



En février et mars 2021, il a suivi la formation « LA MUSIQUE DE FILM : MÉTHODES D’ÉCRITURE ET 
TECHNIQUES DE CRÉATION » dictée par Courts-On, centre de formation pour le personnel professionnel du cinéma, de l’audiovisuel, du spectacle vivant et de la musique, inscrit au catalogue de 
référence de l’AFDAS et certifié QUALIOPI. 


Entre autres, il a créé la musique originale pour le spectacle de théâtre “Au rendez-vous des amibes” de Fabrice Retailleau, le générique de l’émission de radio “El salón de la cautiva” diffusé par BCNRadio (Radio de la Biblioteca del Congreso de la Nación, Argentine), pour le film « Homo Laborans #7, Mathilde, les métiers du cheval, Loire-Forez 2018 » de Clotilde Amprimoz et pour le court-métrage “Gourdo Bassado, une vie sans issue” de Antoine Legrand, Pierre Contet, Margo Vigneau et Cédric Ramoul, élèves de l’ESEC-Ecole Supérieure d’études Cinématographiques Paris.


Éditions discographiques : 



« Ecos de la memoria », Daniel Perez (disque soliste – 2008) ; 



« Cuarteto de guitarras y percusión », Kelo Palacios (1996) ; 



« Coplas de un sueño », Duende Trunco (1999) ; 



« De aquí en más », avec le Grupo Vocal Argentino (2000) ; 



« Alicia Monges canta a Kelo Palacios », arrangements et direction de Kelo Palacios (1998) ; 



Participe à l’enregistrement du disque « igual que el agua… cantando » de Melania Pérez (EPSA-2002) ; 



« Sin vueltas », Lucrecia Merico (2006) ; 



« A cielo abierto », Jorge Gordillo (2007) ; 



« Querido violín », Jorge Gordillo (2013) ; 



« Las minas del tango reo », Las minas del tango reo (2007) ; 



« Sendero de greda », El tierral (2007) ; 



« Charango y Quena », Ricky Rodríguez (2007) ; 



« Animal que canta y sueña », Tamarisco (2008) ; 



 »Au taquet !!! », Taquetepa (2009) ; 



 »Pataquès », Taquetepa (2013). 



Actuellement, il fait partie de plusieurs projets, notamment : 



- Duo Crouzeix – Perez (compositions originales basées sur les rythmes folkloriques argentins) 



- Mishky, le tatou qui voulait être musicien (Spectacle de marionnettes jeune public avec la Cie. La 
Malette) 



- Duo Ninie Giraud et Daniel Perez (Chansons d’ici et d’ailleurs, voix et guitare) 



- Sébastien Talon Trio (Pop, jazz et chanson, en anglais, espagnol et français) 



Daniel Perez est membre de la SACEM (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) et 
de la UCMF (Union de Compositeurs de Musique de Films). 


Il travaille avec ses propres outils de production dans son home studio, le Studio des Soupirs, où il écrit et enregistre sa musique originale.